Le Togo s’achemine lentement mais sûrement vers l’organisation des élections locales. Ces élections qui devront consacrer l’enracinement de la démocratie et du développement à la base au Togo. Le processus suit son cours car ce 28 mars, les 17 nouveaux membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont prêté serment devant les juges de la Cour Constitutionnelle.

Les 17 membres vont siéger à la CENI dans le cadre de l’organisation des élections locales qui vont se dérouler dans les prochains mois. Ils ont prononcé haut et fort la formule du serment : « Je jure solennellement de remplir fidèlement et en toute impartialité les fonctions de membre de la Commission Electorale  Nationale Indépendante dans le respect de la constitution et du code électoral ».

« On ne peut commencer nos actions en tant que commissaire à la CENI qu’après prestation de serment. Ce qui est prioritaire, dans l’immédiat nous allons essayer de revisiter le règlement intérieur de la CENI. Après nous allons nous atteler à mettre sur pied le bureau de la CENI et les autres sous-commissions. Le travail proprement  dit va commencer avec les préparatifs des élections locales. La première mission qui nous attend c’est organiser et superviser ces élections et faire en sorte que nos communes puissent être dotées d’organe unique », a indiqué M. TCHAKONDO OURO-Bossi, l’un des représentants de la société civile à la CENI.

« Nous avons prêté serment de répondre efficacement et de suivre ce qui est dans le code électoral et ce que dit la Constitution. Les circonscriptions locales sont les plus nombreuses, nous nous apprêtons à faire ce travail en toute transparence  et faire en sorte que la nouvelle équipe puisse donner le meilleure d’elle-même et que les résultats qui sortiront du  travail produit par la CENI soit un résultat acceptable par tous », a déclaré le doyen d’âge, Me HOMAWOO Jean-Claude Atsou.

Rappelons qu’au Togo les dernières élections locales remontent à 1987.

Voici les nouveaux membres de la CENI :

Pour le compte de la majorité parlementaire : M. DOUTI Lardja, M. KEGBERO Latifou Seigneur, M. KPANDE Koffi Gbékandé, Mme MENSAH A. Angnélé et M. TCHAO Padumheku.

Pour le compte de l’opposition parlementaire : M. HOMAWOO Jean-Claude Atsou, M. LOKADI Essolabinam Komi, M. AMIM Assion, M. AMOUH Tété Novinyo Kwame et M. COMBEY Combété Mitronougna.

Pour le compte des partis politiques extraparlementaires : M. AWOUDI Kodzo Agbényégan, M. KOLANI Kinam Lardja et M.PESSINABA-YAMBA Wipang.

Pour le compte de la société civile : Mm. AKPO Abirhé, M. AYASSOR tchambago et M. TCHAKONDO OURO-Bossi

Pour le compte de l’administration : M. POTOPERE Tozim.

Bernard DEHO (stagiaire)  

Laisser un commentaire