Les cadres du parti Union pour la République (UNIR) de l’Ogou à leur tête le ministre Georges Kwawu  Aïdam  ont organisé une journée de sensibilisation au recensement électoral le samedi passé au centre communautaire d’Atakpamé.

Cette rencontre avec les militants et sympathisants a permis de les mobiliser pour le recensement qui va se dérouler du 17 au 24 octobre prochain dans la zone II. Les différents intervenants ont insisté sur le caractère spécial de ce recensement sur les listes électorales de cette année parce que les anciennes cartes ne seront plus valables.

Les cadres ont exhorté la jeunesse à se faire recenser dans la paix et à éviter une mobilisation aux derniers jours. Tout en les conseillant de donner la priorité aux personnes âgées ou à mobilité réduite et aux femmes enceintes dans les centres d’enroulement.

Concernant l’appel au boycott du recensement , les responsables de UNIR ont précisé ‘le droit de vote n’est pas seulement un droit mais également un devoir et en même temps un pouvoir puisqu’au-delà du droit qu’on a d’aller voter on a aussi le droit de participer à la gestion des affaires de la cité cela donne en même temps le pouvoir de choisir nos représentants dans nos assemblés locales et dans l’Assemblée Nationale’.

Laisser un commentaire