Difficile rentrée scolaire 2018-2019 pour les élèves du village de Balé- Nou et de ses environs, dans la préfecture de Haho, ce lundi 24 Septembre 2018. Suite à une pluie diluvienne qui s’est abattue hier dimanche sur la ville de Notsè, la route Notsè-Kpalimé est devenue impraticable, ce qui n’a pas permis aux élèves de différents villages d’effectuer leur rentrée scolaire, dans leur établissement scolaire à Hahomégbé.

 Selon les informations, à chaque pluie diluvienne, la route reliant Notsè à Kpalimé est toujours inondée. Ainsi, suite à une pluie qui s’est abattue ce dimanche sur la ville de Notsè, ladite route est devenue impraticable, rendant l’accès difficile des élèves de Balé-Nou, et autres villages environnants, à leur école, sise à Hahomégbé.

Ce lundi 24 Septembre 2018, premier jour de la rentrée scolaire 2018-2019, les élèves de cette localité ont du faire demi tour à la maison, histoire de voir l’eau se retirer un peu de la route pour reprendre la rentrée demain mardi.

D’après nos sources, l’impraticabilité de route ne pénalise pas seulement les élèves mais aussi toute autre personne exerçant une activité au niveau de la ville Notsè.

Profitant de cette situation malheureuse, certains riverains, courageux, offrent leurs services aux usagers de la route qui ont des motos. « Pour y passer, les braves hommes du village aident les motos à franchir l’eau moyennant une somme de 1500FCFA à 3500 FCFA par moto, selon le poids et la taille de la moto », nous a témoigné un riverain, joint au téléphone.

A en croire le même riverain, « c’est la cinquième fois au-cours de cette année que la même situation se présente avec l’impraticabilité de cette route », avant d’ajouter que « c’est l’absence du pont sur cette route qui la rend impraticable après une pluie diluvienne ».

Laisser un commentaire