L’Etat togolais a signé ce jeudi 07 novembre 2019 deux accords de partenariat dans le secteur des mines avec Dangote Industries Limited du Nigeria. Les documents ont été paraphés par l’homme qu’on surnomme le plus riche d’Afrique, Directeur général de Dangote Industries Limited, Aliko Dangote, et le ministre des mines et de l’énergie, Marc Ably-Bidamon en présence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de l’axe 2 du Plan national de développement (PND), lit-on dans un communiqué de la Présidence de la République.

Le premier accord porte sur la valorisation et la transformation du phosphate en engrais à destination de la région ouest africaine. Le coût du projet est de deux milliards de dollars. Les opérations débuteront dès la fin de cette année.

Le second accord concerne l’implantation d’une cimenterie à partir du clinker togolais et nigérian.  Une usine d’une capacité annuelle de 1,5 millions de tonnes de ciments qui permettra au gouvernement de répondre à la demande locale et à celle des pays de la région. Les travaux de cette usine débuteront au 1er trimestre 2020 et sa mise en service interviendra avant la fin de l’année prochaine. Selon les informations, l’investissement estimé à 60 millions de dollars, permettra la création de 500 emplois directs.

Timothée KATALE

Laisser un commentaire