Le révérend Père Pierre Charnel Affognon, porte-parole du mouvement des forces vives ’Espérance pour le Togo’ et le spécialiste des questions de gouvernement  démocratique, Dany Ayida ont animé un débat citoyen  sur le thème ‘’ réussir les réformes politiques et rompre avec la longue crise au Togo ‘, ce mercredi à Lomé.

Les conférenciers ont axé leur communication sur les dernières recommandations de la CEDEAO.  Pour le Père Pierre Charnel ‘ quand la nation est en danger ce sont ses fils et filles qui doivent se lever’, pour cela il qualifie sa démarche de citoyenne. Et appelle les togolais à les rejoindre. ‘Nous sommes les seuls artisans de notre bonheur ’a-t-il indiqué. Il a clôturé son intervention en invitant les gouvernants à sécuriser les lieux de cultes pour éviter leur profanation.

Le spécialiste des questions de gouvernement  démocratique, Dany Ayida  a fait un exposé autour de cinq points à savoir : comprendre la crise togolaise, pourquoi réformer, l’état actuel de la crise, l’ordonnance de la Cedeao et la caractéristique de la crise togolaise. Pour lui, les élections vont nous conduire dans l’impasse avant de préciser que ‘la Cedeao fait un pilotage à vue de la situation togolaise’. En ce qui concerne les réformes, il déclare que les députés ne sont pas élus pour une constitution, que ce rôle doit revenir aux techniciens. Revenant sur la situation politique togolaise, il explique que ‘réformer l’Etat c’est déverrouiller l’Etat‘ et pense que seul le Président Faure Gnassingbé a la clé. Quant à l’implication de la société civile dans le débat politique, Il regrette qu’elle soit partisane ou reste souvent à l’avant-garde de la lutte politique. Et en donnant l’exemple de la détermination de la société civile burkinabé lors de la crise politique qui a conduit au départ du pouvoir de Blaise Campaoré. Avant de l’exhorter à jouer pleinement son rôle.

Ce débat citoyen qui a connu la participation de plusieurs acteurs de la société civile a été un moment d’échanges sur la situation politique togolaise.

Laisser un commentaire