L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) dispose dorénavant d’un logo qui servira à la définition de son identité visuelle et de sa charte graphique. Le logo a été dévoilé ce vendredi 20 novembre au siège de l’Institution à Lomé, une création de Jean Cleber AMELA 23 ans, étudiant en Licence de « Publicité et Arts graphiques » à l’Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts (ISICA) de l’Université de Lomé.

Le dévoilement de la nouvelle identité visuelle de l’ARCEP est en effet l’aboutissement d’un concours de création de logo organisé entre le 29 octobre et le 13 novembre 2020 par l’Autorité de régulation.

Au total 678 propositions issues de divers horizons ont été enregistrées par les sept (07) membres du jury. A l’issue du processus d’évaluation et de vote, c’est la création de Jean Cleber AMELA qui a donc été retenue. Ce dernier s’adjuge ainsi la cagnotte de trois (03) millions de F CFA.

Les deux autres candidats primés sont Jérôme Kwassi Adjata, 26 ans (étudiant en Data sciences Master I, résidant à Avrillé en France) arrivé en 2ème position qui remporte 1.500.000 F CFA et Honoré Kossi Eklou, 27 ans informaticien/graphiste résident à Lomé, qui remporte le 3è prix doté de 500.000 F CFA.

« C’est un logo qui nous « parle » (…) ; Il véhicule un message dans lequel l’ARCEP se reconnait volontiers car il reflète les missions de l’Institution dans leurs composantes de régulation et de contrôle. Cet aspect mérite d’être souligné car le logo, c’est la carte d’identité de l’entreprise. A ce titre il l’accompagne toute sa vie. C’est ce qui la distingue des autres organisations et institutions », a indiqué Michel Yaovi Galley, Directeur général de l’ARCEP.

« Au-delà, notre ambition c’est aussi de promouvoir l’excellence en suscitant surtout auprès des jeunes, l’éclosion de talents, par l’esprit de créativité, d’audace et d’originalité à l’instar des actions qu’entreprend le gouvernement en faveur de la jeunesse togolaise », a-t-il ajouté.

Le logo primé est composé d’un cercle dont la partie supérieure très épaisse, représente l’Autorité dans son rôle de « gardien et de sentinelle » avec un point central qui traduit un œil vigilent et un regard régulateur. Cette partie s’apparente à un aimant positionné au dessus de secteur, avec une force d’attraction comme pour la maintenir. La partie inférieure du cercle représente les acteurs du secteur des communications électroniques et des postes notamment les opérateurs, les utilisateurs (entreprises et particuliers) symbolisés par un ensemble de courbes fines qui entretiennent entre elles de liens très étroits.

Remise du prix au lauréat

Pour rappel, l’ARCEP a été créée par la loi sur les Communications Electroniques (LCE) N°2012-18 du 17 décembre 2012 et mise en place en 2015. Elle vient remplacer l’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et Télécommunications (ART&P). Une transformation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration de Politique sectorielle (DPS) du Ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale.

Elle a pour mission d’assurer la régulation des secteurs des postes et des communications électroniques. Elle vise la modernisation du cadre institutionnel dans le secteur des communications électroniques au Togo afin d’assurer une parfaite mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière des télécommunications et des TIC et répondre au mieux aux attentes des populations togolaises.

Laisser un commentaire