Il y a de cela un mois, la Radio France Internationale (Rfi) avait révélé dans l’une de ses émissions, le nom de certaines entreprises pharmaceutiques qui font fortune dans la fabrication et la commercialisation des faux médicaments en Afrique de l’ouest notamment au Bénin et au Togo. L’information a été relayée par les médias nationaux pour attirer l’attention des populations sur le sujet.

Quelques semaines après ces révélations, c’est au tour du club Rfi Togo de mettre les bouchées doubles, et de prendre son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des populations de l’intérieur du pays les sensibiliser sur ce fléau.

C’est dans ce cadre qu’il organise du 24 au 26 Août prochain dans la ville de Notsè dans la région des Plateaux, une campagne de sensibilisation sur les méfaits de la prise de faux médicaments.

Axée sur le thème « les faux médicaments, un crime contre l’humanité », cette campagne de sensibilisation placée sous la présidence de madame Marie Christine Saragosse directrice de la radio France Internationale, et sous le parrainage du préfet de Haho, va permettre aux responsables du club Rfi Togo d’échanger avec les populations sur les questions liées aux risques de consommation des produits pharmaceutiques d’origine douteuse.

Car selon les promoteurs de cette campagne, nombreuses sont ces personnes qui ignorent encore les dangers qu’elles courent en utilisant ces produits.

« C’est la raison pour laquelle le club Rfi Togo met les bouchées doubles afin de toucher ceux qui ignorent encore ce fléau », renseigne le Coordinateur national du club Rfi Togo, Bienvenu Amouh.

A en croire ce dernier, la vision éprouvée par les promoteurs de cette campagne est de contraindre les populations de l’intérieur du pays à devenir infidèles aux faux médicaments.

« L’objectif est d’aller au fin fond du pays pour dire aux populations de ne pas consommer ces produits de rue qui tuent plus que les armes », a-t-il ajouté.

La campagne de sensibilisation sera couplée de consultations foraines de dépistage du VIH/SIDA, de conférence débat, de jeux-kermesse, ainsi qu’un festival doté de prix.

Pour la réussite de cette campagne, le Coordinateur du club Rfi Togo lance un appel aux sponsors de saisir cette occasion pour booster leurs visibilité.

Mathurin AZIAKPOR

 

 

Laisser un commentaire