Souffles & Faces, c’est le nouveau recueil de poème de deux (2) jeunes poètes togolais qui vient de paraître aux Editions Awoudy. Dédicacé ce vendredi 24 Août à Lomé, ce recueil, fruit d’une collaboration de Patron Hénékou et Essénam Kokoè Kouévi a abordé la thématique de la guerre et de l’amour.

 La technique de la collaboration dans la création poétique, deux (2) jeunes Togolais viennent de gagner ce pari avec un recueil de poème, Souffles & faces, « très intéressant parce que les auteurs nous ont présenté une poésie de très bon niveau où il est question d’un échange épistolaire entre une femme qui est resté au foyer et son homme qui est à la guerre », a témoigné Ayayi Togoata Apédo-Amah, poète et homme de Lettres.

Evidemment, s’agissant de cette œuvre poétique épistolaire de Patron Hénékou et Essénam Kokoè Kouévi, elle a exploré les douleurs et la tristesse de la guerre dans deux voix harmonieuses pour faire un monde, avec l’amour et le soleil en toile de fond.

Egalement, c’est une œuvre qui traduit la matérialisation de la technique de la collaboration dans la création, et a relancé le débat sur la poésie et les relations humaines comme l’amitié.

Selon Patron Hénékou, ils ont voulu à travers leur œuvre, explorer le thème de la guerre, mais pas « au front, pas en utilisant un vocabulaire qui retrace les pertes en vies humaines, les dégâts sur le front, sur le champ de bataille ».  Ils ont voulu juste explorer « les à-côtés de la guerre, les dommages indirects  voire directs de la guerre », parce que, a-t-il précisé, les personnages impliqués ici vivent la désolation, la tristesse, la douleur de la guerre.

De son côté, la poétesse Essénam Kokoè Kouévi, a souligné que souvent quand on pense amour dans nos communautés africaines, « on se dit être amoureux, c’est aller au front ». Pour ce faire, dans leur recueil, ils se sont appesantis sur l’amour et guerre.

Ayi A.

Laisser un commentaire