Par un courrier en date du 26 mars 2019, quatre organisations syndicales du personnel administratif, technique et de service de l’Université de Lomé (UL) ont annoncé  une grève de 72 heures reconductible à compter du mercredi 10 avril prochain.

Le SYNPAUL, SYNPATSUL, SYNLITUL et SYNLIACOPUL par une correspondance adressée à la présidence de l’université de Lomé, demandent la satisfaction des différentes exigences exprimées depuis 2013. Les revendications sont entre autres l’instauration d’un statut pour le Personnel Administratif, Technique et de Service (PATS), l’allocation d’une prime forfaitaire à chaque agent et d’une prime de logement.

A partir du 10 avril 2019, le Personnel de l’université de Lomé pourrait rentrer en grève de trois (03) jours si d’ici là, aucune solution n’est trouvée. Le personnel menace de reconduire la grève jusqu’à satisfaction totale des revendications de leurs revendications.

Selon les informations parvenues à notre rédaction, ce préavis de grève s’explique par le fait que les revendications, les recommandations du personnel n’ont pas depuis longtemps trouvées des issues satisfaisantes.

Bernard DEHO, (stagiaire)

Laisser un commentaire