La fusion en vue entre l’Union des banques togolaises (UTB) et la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI) est dans la tourmente. Non content de la remise en cause de leurs avantages et acquis, et en signe de mécontentement, le Collège des Délégués du personnel de la banque UTB/BTCI a appelé tout le personnel à une cessation de travail ce dimanche 16 Septembre 2018 pour la RG3 sur toute l’étendue du territoire national.

 Pour sauvegarder et défendre leurs intérêts et acquis, le personnel des deux institutions bancaires se mobilise pour se faire entendre par l’employeur, qui, certainement veut priver les employés de certains avantages dans le cadre de la fusion des deux banques.

Le personnel souhaite « l’harmonisation et le réajustement des salaires des deux institutions en tenant compte du niveau de catégorie et de classe avant la fusion effective UTB/BTCI pour rendre l’équité sociale et réduire les écarts significatifs entre les salaires, la conservation des avantages acquis les mieux côtés des deux institutions, la conservation des accords d’Établissement les mieux côtés et la prime d’homologation et de fusion ».

Pour se faire entendre par l’employeur et l’amener à satisfaire leurs doléances, le Collège des Délégués de la banque UTB/BTCI a demandé aux collègues de se mobiliser « massivement sur toute l’étendue du territoire pour ne pas répondre à nos postes de travail le dimanche 16 Septembre 2018 pour la RG3 en guise de mécontentement sur la remise en cause de nos avantages et acquis ».

Par la même occasion, le Collège des Délégués a tenu à informer les collègues que les jours à venir, si un dénouement heureux n’est pas trouvé sur les points de désaccord, il leur demande « de rester mobiliser et disponible pour toutes les actions futures qu’il estimerait approprier au vu des articles 268-272 du Code du Travail ».

 

 

Laisser un commentaire