Les administrations douanières togolaises et ghanéennes se préparent à interconnecter leurs systèmes informatiques par le biais du projet « First Port Duty ».

 Le projet, initié par le Ghana Revenue Authority, a été approuvé par les autorités douanières togolaises lors d’une rencontre entre les deux administrations qui s’est tenue le 16 août dernier au siège de l’OTR (Office Togolais des Recettes).

Précisément, il vise essentiellement à renforcer les contrôles et à fluidifier les échanges d’informations entre les douanes togolaises et ghanéennes.

Le second volet de ce projet, outre l’interconnexion, nécessitera la présence d’agents de chaque administration auprès de l’autre, ont indiqué les autorités douanières.

Par ailleurs, l’installation d’un comité conjoint est attendu afin d’accélérer l’opérationnalisation de ce projet qui permettra de sécuriser les opérations douanières.

Ce nouveau chapitre dans le renforcement de la coopération douanière marque une avancée dans la lutte contre la fraude fiscale, notamment au niveau des douanes des deux pays.

Source : www.republiquetogolaise.com

Laisser un commentaire